Indice cyclique : les prévisions en astrologie mondiale

En astrologie mondiale, l’indice cyclique peut-il être un paramètre astronomique pertinent pour apprécier et prévoir les périodes de tension et de détente à l’échelle mondiale. Suite à l’apparition de la pandémie de la covid-19, je me suis donc interrogé sur la fréquence d’apparition des pandémies et des crises mondiales. D’où cette question que je vais essayer de traiter : l’indice cyclique peut-il être un bon indicateur de la survenue des crises mondiales depuis le début du XXe siècle ? L’indice cyclique (IC) utilisé en astrologie mondiale (appelé également indice SAVA : Sommation des Avances des Vitesses Angulaires) indique les variations des concentrations planétaires des planètes lentes (Jupiter, Saturne, Uranus,... Continuer la lecture

Essai d’analyse astrologique du thème de Sigmund Freud vs Milton Erickson

L’Astrologie conditionaliste est dotée d’outils d’interprétation (modèle d’interprétation globale du ‘Héros et son ombre’ exploitant le R.E.T., les zodiaques signal et réponse, le S.O.R.I.) qui permettent, dans un travail d’interprétation globale, de tenir ensemble une double dynamique d’analyse et de synthèse des différents signifiants d’un thème astral. J’ai choisi d’illustrer comment le modèle R.E.T. peut permettre de faire ressortir les lignes de forces planétaires (familles R.E.T.), les rapports de puissance fort/faible entre dominantes planétaires et non dominantes pour en tirer une interprétation synthétique argumentée.Cet essai a surtout été écrit dans l’intention de fournir aux élèves de deuxième cycle inscrits à mes... Continuer la lecture

L’Esprit Mercure de C.G. Jung : une leçon de symbolisme

« Étymologiquement, le mot « diable » a d’ailleurs le sens très mercurien de « celui qui sépare, qui disperse, qui désunit ». Mercure disperse ce qu’Uranus a rassemblé, Mercure est le vent qui éparpille ce qui n’est pas ancré dans la terre. Le rôle diabolique de Mercure est de révéler ce que les valeurs ‘R’ toutes faites peuvent avoir de ridicules et de figées ». Rémi Valet (La Lolita de Nabokov). À propos du Mercure de Nobokov et de Mercure en général, Rémi Valet n’a que des mots justes parce qu’il sait, en théorie comme en pratique, que les modèles urano-mercuriens du R.E.T. et du Logoscope réunissent symbole et signal ; les images et leurs explosions en diverses définitions. Analysant L’Esprit Mercure au travers ses mythes, légendes et... Continuer la lecture

En matière de recherche, outre les statistiques, existe-t-il d’autres voies, d’autres méthodes pour valider le signal astrologique ? Esquisses de quelques voies de recherche dans le conditionalisme…

« Les statistiques ne peuvent révéler du comportement humain que sa part prévisible, non sa part imprévisible, qui est pourtant celle dont les effets sont historiquement les plus lourds de conséquences »(Michael GUILLEN) Avant de commencer, permettez-moi de vous parler de photographie. Cela n’a peut-être pas grand chose à voir avec notre sujet, mais je connais bien cette discipline pour l’avoir pratiquée pendant mes années d’étude. Je connais moins les statistiques, je ne suis pas statisticien, malgré quelques notions apprises à l’école et une curiosité naturelle pour comprendre. Au début de l’invention de la photographie on croyait à sa valeur objective, la photographie accréditait la réalité par son statut présumé... Continuer la lecture

Le Signal Astrologique : hypothèses et directions de recherche

Sommaire du document : Introduction I – Le rayonnement thermique et optique des planètes II – La gravitation III – Le magnétisme IV – La lumière et les rythmes biologiques CONCLUSION : L’échelle humaine Notes Introduction Il n’est pas nécessaire de pratiquer très longtemps l’astrologie pour se rendre compte que beaucoup de, ses affirmations peuvent être vérifiées par l’observation du comportement humain. Toutefois, la variété des conduites et des événements que l’astrologue met en corrélation avec les données célestes présente une difficulté singulière, en ce sens qu’elle ne se laisse pas réduire à des équivalences sémantiques simples. Quant on pense que Jupiter désignerait tout à la... Continuer la lecture

INTENSIFS – EXTENSIFS

Préambule Le R.E.T.® est un des apports majeurs de l’Astrologie Conditionaliste. Il représente, tel un modèle de globalité, l’ensemble des fonctions planétaires qui ont toutes entre elles des rapports organiques, comme les organes d’un corps, chacun ayant une fonction spécifique participant au maintien dynamique de l’harmonie d’ensemble. Ce système classe les planètes suivant trois niveaux d’information : simple, double, complexe, en corrélation eux-mêmes avec trois niveaux de conscience : le R qui est celui de la Représentation (apparence, langage, image, consensus..), le E celui de l’Existence (expérience, émotions, vécu..), le T celui de la Transcendance (inconscient, mystère, inconnu, invisible..). Le modèle R.E.T. ®... Continuer la lecture

Zodiaque et formes de l’inhibition

Le processus d’inhibition est l’une des clés d’accès au zodiaque réflexologique. Que l’inhibition dominante soit lente (Capricorne, Verseau, Poissons) ou rapide (Balance, Scorpion, Sagittaire), qu’elle soit « naturelle » (Taureau), « bloquante » (Cancer, Vierge), « différentielle » (Scorpion) ou « extinctive » (Capricorne, Poissons), elle constitue une réponse constante du vivant aux signaux reçus de l’environnement (1).

Continuer la lecture de « Zodiaque et formes de l’inhibition »

Les transits cachés ou conjugués

J’ai jugé bon pour la recherche mais aussi l’intérêt des apports du conditionalisme dans le domaine prévisionnel d’introduire, dans la nouvelle version (7.77) d’Azimut35, la technique des transits cachés ou conjugués. Cette voie d’exploration originale a été proposée par Jean-Pierre NICOLA dans le n°29 des Cahiers Conditionalistes (4e trimestre 2004).

Continuer la lecture de « Les transits cachés ou conjugués »

L’astrologie peut-elle prédire l’avenir ?

Cette question mériterait une longue introduction sur le paradoxe car une astrologie qui ne prédit pas est-ce de l’astrologie … et prédit-on autre chose que l’avenir ? Les fondements mêmes de l’astrologie, la périodicité des mouvements célestes, invite à la prédiction. Elle l’implique… et l’on voit déjà se profiler une définition de l’astrologie qui excluant de son statut tous les phénomènes célestes et terrestres non-périodiques, non-répétitifs, donc non prévisibles, se justifierait uniquement par sa référence aux cycles planétaires et à leurs rythmes zodiacaux géosolaires. La différence d’avec les jeux divinatoires est aussitôt tracée : il n’y a pas de cycles connus dans les cartes ou les nombres.... Continuer la lecture